Enceinte fortifiée

Il reste de l’ancienne enceinte fortifiée, un ensemble urbanistique longeant le tracé du chemin royal (place dels Bous, rue Major et place de la Mairie) et comprenant 10 tours médiévales et 800 mètres de muraille qui s’étendent de la place dels Bous au Portail de Barcelone.

La muraille a été édifiée à l’aide d’un basalte extrait de la colline du château. Il s’agit d’une muraille haute et coiffée de créneaux carrés. Le chemin de ronde qui reliait les tours était situé juste derrière. Les tours sont cylindriques et semi-cylindriques et sont au nombre de dix, y compris celles del Convent et celle dels Frares, toutes deux appartenant à l’enceinte extérieure.

Tours ouvertes à la visite

Tour d’Ararà

Nom provenant des maisons attenantes à celle-ci. Elle est également connue sous le nom de Tour de l’Homenatge ou Tour de la Presó.

Considérée comme la tour la plus distinguée de l’enceinte, il s’agit de la deuxième tour la plus haute, se dressant à 22 mètres de haut. Elle est couronnée par un jeu de créneaux splendides et originaux et depuis la dernière rénovation datant des années 1990, il est possible d’accéder au mirador.

Jusqu’en 1933, elle abritait sur sa partie haute, une structure supplémentaire faisant office de prison. Elle servait à l’origine de tour de surveillance et de défense.

Tour dels Frares

La Tour dels Frares est l’une des principales constructions médiévales d’Hostalric, dont la hauteur et la taille sont nettement supérieures à celles des autres tours. Elle mesure 33 mètres et dispose de trois étages transformés en musée et d’un mirador. La structure repose sur un rocher et ses fondations s’étendent au-delà du mur supérieur.

Elle date du XIII e siècle et est située en dehors de l’enceinte fortifiée. Son nom vient du couvent des Pères Minimes qui se trouvait juste devant et elle abrite actuellement la Mairie.

Pour ce qui concerne ses caractéristiques techniques, elle a été construite à l’aide de basalte provenant de l’affleurement du château et de chaux extraite des montagnes du Montnegre.

Cette tour de défense militaire se composait de trois étages et d’une terrasse. La citerne occupait le premier étage, les soldats se logeaient au deuxième et le stock de vivres et d’armement était situé au troisième.

Pendant la guerre d’indépendance, elle a été réquisitionnée par l’ennemi et les propres troupes du château l’ont bombardée. Au cours de ses dernières années, des travaux de rénovation ont été engagés afin de transformer le site en musée et la terrasse en mirador.

Tour del Convent

Tour faisant partie de l’enceinte de défense extérieure. Elle est située à l’angle du cloître del Convent, qui lui a donné son nom. Il s’agit d’une tour circulaire composée de deux étages dont la hauteur est inférieure aux autres tours. Il semblerait que sa construction n’ait jamais été achevée. De l’intérieur, il est possible de distinguer les meurtrières, des ouvertures permettant à l’époque d’utiliser les canons chargés de surveiller le chemin.

La tour abrite actuellement une salle d’exposition portant le nom de Benet Frigola.

Tours non ouvertes au public

La Tour de la Place dels Bous est la première tour marquant le début de la muraille qui s’étend jusqu’à la Tour de Barcelone. Cette tour, qui portait également le nom de Tour de Cal Doctor Riera, a été en son temps attenante à la maison de M. Riera, ancien médecin de la ville et gouverneur du château.

La Tour Tuies Negra, la Tour Caís, la Tour Arenas, la Tour Baylina, la Tour Cabrera et la Tour du Portail de Barcelone sont les autres tours formant la muraille d’Hostalric.

Portes médiévales

L’ensemble fortifié est doté de quatre portes : le Portail de Barcelone, démoli au début du XX e  siècle et reconstruit en 1969 ; celui de Gérone, situé à l’entrée de la rue Major (aujourd'hui disparu), celui dels Ollers se trouvant au bout de la rue del Forn et celui de les Vinyes, sur le couloir ferroviaire.